Comment sont obtenues les saveurs de l’e-liquide ?

E liquides

Il est important de bien choisir son e-liquide, au même titre que le choix de sa cigarette électronique l’est. Pour ce faire, il convient de mieux comprendre le fonctionnement de la saveur dans l’e-liquide. Cet article vous plonge dans le secret.

Les propriétés d’un arôme d’e-liquide

Un arôme de cuisine est différent d’un arôme utilisé dans la vape. Il s’ensuit que ces arômes ne présentent pas les mêmes propriétés. Pour la vape, il s’agit d’un arôme qui doit être inhalé. Pour ce faire, sa conception doit se faire d’une certaine manière. D’abord, il est vrai qu’un arôme d’e-liquide est un arôme alimentaire. Cependant, ce n’est pas le même que ce qui doit être utilisé pour faire du gâteau. En effet, au-delà d’une certaine température, un arôme destiné pour le gâteau ou un produit laitier peut se dégrader. La première propriété des arômes de vapotage est qu’ils sont capables de tenir à de hautes températures. Leur fabrication doit répondre à l’usage inhalation et non ingestion par voie digestive. Pour ce faire, l’arôme ne doit pas contenir des substances qui ne sont pas spécifiquement destinées à l’inhalation. C’est le cas du diacétyle, un additif connu pour apporter un goût de beurre dans l’alimentation. Ce dernier ne peut pas être utilisé comme arôme d’e-liquide. Son inhalation se révèle toxique pour l’organisme.

Il convient de souligner que les arômes sont soumis à de nombreux tests avant d’être mis en vente sur le marché du vapotage.

L’extraction d’un arôme d’e-liquide

Comme nous l’avons déjà précisé, les arômes utilisés en matière de vapotage sont des arômes de qualité alimentaire. Ils sont spécialement conçus pour être inhalés et non pour être ingérés par voie digestive. L’arôme n’est pas du parfum qu’il est possible de retrouver dans n’importe quel type de commerce. De façon générale, les fabricants utilisent soit un arôme naturel, soit un arôme de synthèse. Plusieurs procédés permettent d’obtenir ces arômes. D’une part, il y a la méthode de la distillation et d’autre part celle de la synthèse chimique. D’autres fabricants procèdent également par extraction à froid ou par solvants. Suivant le mode d’extraction de l’arôme, il peut arriver que le liquide électronique soit teinté. Par exemple, un e-liquide à la saveur myrtille peut devenir transparent ou violet suivant la façon dont il a été fabriqué.

La meilleure composition pour mettre l’arôme en avant dans l’e-liquide

Passer des moments plaisants autour de votre matériel de vape dépend tout naturellement de la saveur de l’e-liquide. Cela fait appel à la présence d’un arôme. Toutefois, il n’est pas possible d’ajouter simplement de l’arôme dans votre matériel. Un tel ajout est susceptible d’endommager votre e-cig. L’arôme doit nécessairement être mélangé avec la base. Pour que la saveur soit ressentie au maximum, il y a une composition nécessaire à faire. Dans la base neutre de l’e-liquide, il y a du propylène glycol et de la glycérine végétale. Le propylène glycol est considéré comme un exhausteur de goût. Un liquide contenant un fort taux de cet élément vous permettra de ressortir assez sereinement la saveur de l’e-liquide. Non seulement la saveur sera intensément révélée, mais encore la vapeur produite sera modérée.

En définitive, les saveurs d’e-liquide sont obtenues à partir d’arômes naturels ou de synthèse, eux-mêmes extraits suivant de nombreux procédés, notamment la distillation, la synthèse chimique, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *