Différence entre chipset et firmware de cigarette électronique

Chipset

La cigarette électronique est composée d’un ensemble d’éléments plus ou moins techniques pouvant même prêter à confusion. C’est le cas du chipset et du firmware. Pourtant, il s’agit de deux composants bien différents.

Le chipset comme liaison au sein de la cigarette électronique

Dans la cigarette électronique qui est un système, le chipset gère le flux de données entre le processeur, la mémoire et les périphériques. Parce qu’il contrôle les communications entre le processeur et les périphériques externes, le chipset joue un rôle crucial dans la détermination des performances du système.

Le firmware, un composant du chipset

Le chipset est le circuit électronique qui contient le firmware et souvent l’écran. Il constitue la partie physique du circuit électronique de l’e-cig. Pour le fonctionnement de ce composant, il faut un programme informatique. C’est ce programme informatique qui porte le nom de firmware. En fait, sans le firmware, le chipset ne peut pas fonctionner. Techniquement, le firmware est donc un composant du chipset. Les deux sont des éléments qui sont très employés dans l’électronique. En fait, à part l’e-cig, on les retrouve dans de nombreux autres appareils.

Le firmware, le maillon essentiel du bon fonctionnement du chipset

Le firmware constitue l’un des composants les plus importants de la cigarette électronique : il s’agit de la partie intelligente de l’e-cig. En effet, c’est ce dernier qui procure à l’utilisateur, une certaine facilité dans l’emploi de son matériel de vape. Il joue fondamentalement trois rôles à savoir :

  • Le réglage de la puissance ;
  • L’animation graphique ;
  • La sécurité de l’utilisateur.

Le chipset facilite donc à l’utilisateur notamment le choix de la puissance de vape. Les différentes informations perceptibles à l’écran de l’appareil sont dues à sa présence. En fait, l’interface graphique est totalement gérée par ce dernier.  Son importance est donc avérée au sein de la cigarette électronique d’autant plus que sans sa présence, il n’est pas possible de voir les informations. Cependant, son rôle ne se limite pas à ça. Le logiciel est incorporé aux cigarettes électroniques dans le but d’accomplir plusieurs tâches. Au-delà du réglage de puissance, le programme est conçu pour assurer la sécurité des vapoteurs. Pour ce faire, il est programmé pour limiter le temps des bouffées afin d’empêcher tout étouffement.

En clair, l’ensemble du chipset est géré par un programme, le firmware. C’est ce dernier qui répond au maniement du chipset par l’utilisateur. On le retrouve surtout dans les cigarettes électroniques de mod elec.

La mise à jour

S’il est avéré que le chipset constitue la partie physique de la cigarette électronique, le firmware en constitue la partie intelligente. Dès lors, il est clair que c’est le firmware en tant que programme qui peut être mis à jour. Rappelez-vous, le firmware permet de faire plusieurs tâches. Lorsque le programme est doté de nouvelles capacités, il est donc possible de faire une mise à jour pour jouir de ces nouvelles capacités avec sa cigarette électronique. Par contre, le chipset en lui-même ne peut pas être mis à jour.

Que retenir ? Chipset et firmware sont deux éléments distinctifs de la cigarette électronique. Le premier constitue un élément physique tandis que le second constitue un élément intelligent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *